Le mot du Maire

Bernard COMET   Maire
Lorsque vous traversez la forêt landaise, aucune fumée d’usine, aucun décollage d’avion «gros porteur», aucune grande surface, aucun immeuble n’annoncent Sainte-Eulalie-en-Born.
Au bord du lac de Biscarrosse-Parentis, à une quinzaine de kilomètres des plages de Mimizan, notre commune est essentiellement vouée à la sylviculture.

L'année 2014 restera sans doute comme une année marquante pour notre village.

Outre la mise en place d’un nouveau conseil municipal désormais élu au scrutin proportionnel de liste, la rénovation de la mairie a permis de conserver  un service postal à Sainte-Eulalie-en-Born, d'apporter plus de services, plus de confort pour le personnel administratif et nous l'espérons, de proposer un meilleur accueil pour les habitants.

La réforme des rythmes scolaires et la mise en place des Temps d'Activités Périscolaires nous ont amenés à créer un Centre de Loisirs municipal dont les premiers résultats sont très encourageants.

Ouvert pendant toutes les vacances (sauf Noël) il accueille également les enfants, le mercredi après-midi. Quant à l'animation des TAP, elle doit sa réussite à l'implication des huit permanents salariés de la commune et des nombreux bénévoles qui se relaient pour proposer des activités diverses et variées.Je tiens ici à les remercier chaleureusement  pour leur participation.

Autres changements qui sont de la compétence de la Communauté de Communes des Grands Lacs mais qui ont néanmoins des répercussions sur notre fonctionnement, à savoir la mise en place du Centre Intercommunal d'Action Sociale (CIAS du Born) et l'instruction des permis de construire qui n'est désormais plus assuré par la Direction Départementale des Territoires et de la Mer (DDTM).

Bien que ces deux nouveaux services soient considérés comme des avancées, ils auront incontestablement une incidence sur notre budget. Pour terminer cette rétrospective, signalons enfin l'aboutissement des travaux de sécurisation de l’entrée du groupe scolaire.

En 2015, malgré la baisse des dotations de l'état d'environ 25 000 €, le Conseil Municipal n'a pas voulu augmenter la part communale des impôts locaux. Cependant notre volonté de développer notre village reste intacte.

Cette année, plusieurs actions sont au programme :

- pose des filets dans le dernier bassin du port avec au préalable le passage d'une caméra dans les deux autres bassins pour vérifier l'efficacité des travaux effectués en 2013 et en 2014.

- poursuite de la mise aux normes de l'éclairage public avec le changement des lampadaires des lotissements de "La Barade", "Couleurs des Landes", "Bois de Sainte Eulalie" et "Bosquets d'Eulalie",

- installation d'une vidéosurveillance au niveau du port pour lutter, en liaison avec la gendarmerie, contre les vols et les dégradations subis chaque année dans ce secteur,

- poursuite des travaux d'accessibilité avec la réfection des trottoirs allant du centre-bourg jusqu'au stade et de la supérette jusqu'à l'église,

- réalisation de la première tranche d'aménagement du cimetière avec la création d'allées de desserte et avec l'agrandissement du columbarium,

- réfection des vestiaires des services techniques et des sanitaires du camping municipal en conformité avec la loi handicap.

- finalisation du dossier initié depuis 2013 concernant les conventions entre la commune et les associations ou les particuliers, pour la mise à disposition de bâtiments communaux.

D'autres travaux seront entrepris par les services intercommunautaires :

- renforcement du réseau d'eau route de Labadan pour permettre la pose d'un nouveau poteau de défense incendie,

- enquête publique avant la mise en service du forage de Fallot, au pied du château d'eau,

- réaménagement de la rue des Fougères,

- réfection de la route de Labadan.

En 2015 plusieurs études seront à mener ou à approfondir :

- devenir de l'ancienne école primaire,

- réfection de la salle des fêtes,

- utilisation du hangar à bateau

- réaménagement de la route des Naous,

- réforme de la taxe de séjour en corrélation avec l'intercommunalité,

- optimisation de la gestion du port et des cabanes à bateau.

Voilà les quelques grandes lignes de ce qui nous attend pour cette année. Mais je ne voudrais pas terminer sans vous parler des changements survenus au sein du Conseil Municipal.

Laurent DUMAS a démissionné pour des raisons de santé. Je sais la période difficile qu'il traverse et je tiens à lui redire tout notre soutien. Il est remplacé par Sophie BARIS qui entame ainsi son 3ème mandat. Forte de son expérience je n'ai aucun doute sur sa volonté de contribuer à notre programme.

Bon été à tous.

Bernard COMET